La Fabrique de l’extrême

La Fabrique de l’extrême
Cliquez l'image pour agrandir


Feuilletez cet ouvrage
Les extraits des oeuvres disponibles en feuilletage en ligne sont destinés à des fins de consultation seulement et ne doivent en aucun cas faire l'objet d'un autre type d'exploitation (incluant la reproduction ou la projection en classe à des fins pédagogiques).
La Fabrique de l’extrême
Auteur : Jean-Jacques Pelletier

ISBN : 9782896479986 | Nombre de pages : 320
ISBN numérique : PDF : 9782897230036 | ePub : 9782896479993
Prix suggéré : 27,95 $

Format : 15 x 23 cm | Parution le : 2012-09-27

Collection : Hors collection
Éditeur : Éditions Hurtubise inc.
Diffuseur : En Suisse - Servidis S. A.
Résumé : L'extrême se manifeste partout dans l'univers du spectacle, cela va de soi. Il faut sans cesse capter l'attention, la retenir. Chaque spectacle doit éclipser la concurrence. Il faut frapper fort, encore plus fort, toujours plus fort.
L'omniprésence de l'extrême dans la vie quotidienne semble également normale. Il faut se faire remarquer pour exister. Parmi des millions d'autres qui veulent se faire remarquer. Il faut alimenter des flux d'informations. Consommer de plus en plus d'objets. Se démarquer. Améliorer son confort. Mieux se protéger. Parce que les dangers se multiplient. Qu'ils paraissent de plus en plus menaçants.
Le simple fait d'exister, de se produire comme individu, devient un exercice de plus en plus extrême. Dans un milieu qui lui-même l'est de plus en plus. Un milieu qui est marqué par le foisonnement des processus d'escalade, des dispositifs de prolifération et des pratiques de transgression.
À la suite de ce constat — la multiplication des phénomènes de montée aux extrêmes —, Les Taupes frénétiques identifiaient quatre logiques qui leur semblent inhérentes: celles de la drogue, du cancer, de la délinquance et de la pornographie.
Mais Les Taupes frénétiques ne disaient rien de ce qui sert de support à ces différentes formes de montée aux extrêmes, de ce qui leur sert de fondement: les processus et les modes d'organisation économiques, technologiques, sociaux, politiques et idéologiques — autrement dit, tout ce qui permet de produire et d'échanger des biens, de s'organiser en société et de réguler le comportement des gens.
La production économique, la finance et la criminalité constituent les principales formes sous lesquelles l'humanité produit des biens et organise leur distribution. La technologie, les processus de gestion et la ritualisation des comportements modulent l'organisation de la société. La religion, la politique et la guerre sont les principaux modes de l'exercice du pouvoir ainsi que du contrôle des individus et des groupes à l'intérieur de la société.
Par leur effet structurant, ces activités constituent en quelque sorte la Fabrique de l'extrême.

Notes particulières : Grand public curieux de l’actualité et des phénomènes sociaux. Tous ceux qui ont aimé Les Taupes frénétiques, publié au printemps 2012.

Genre : Essai

Lieu de publication : Montréal
 
Bescherelle
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
FacebookTwitterInstagram
Ouvrages distribués par
Distribution HMH