Directeur et responsables

Dominique Garand

Dominique Garand est professeur titulaire au département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il y enseigne la rhétorique, l'analyse du discours, les théories du polémique et le roman italien. Spécialiste des modes d'écriture agonistiques (polémique, pamphlet, textes littéraires de combat, etc.), il a publié La griffe du polémique (L’Hexagone, 1989), États du polémique (Nota Bene, 1998, en collaboration avec Annette Hayward) et Portrait de l’agoniste : Gombrowicz (Liber, 2003). Il est l’auteur d’un essai sur la tradition littéraire québécoise, Accès d’origine ou pourquoi je lis encore Groulx, Basile, Ferron... (Hurtubise HMH, 2004), ouvrage couronné du prix Jean-Éthier Blais 2005 et finaliste du prix Spirale-Eva-Le-Grand la même année. En 2009, est paru sous sa direction (en collaboration avec Gilles Dupuis) un ouvrage collectif intitulé : Italie-Québec : croisements et coïncidences littéraires (Nota Bene).

Dominique Garand a été membre du comité de rédaction de la revue Moebius (1988-1992), puis de L’impossible (1992-1995). Il collabore régulièrement au magazine culturel Spirale. Il occupe le poste de directeur des Cahiers du Québec depuis avril 2008.

Coordonnées :

UQAM
Études littéraires
C.P. 8888, succ. Centre-ville
Montréal, (Québec)
H3C 3P8
garand.dominique@uqam.ca

Didier Prioul

Historien de l’art et muséologue, Didier Prioul est professeur au Département d’histoire de l’Université Laval à Québec. Spécialisé dans le champ de l’art au Québec et au Canada avant 1920, il a publié des questions de synthèse et des études monographiques sur la peinture et les arts graphiques au Québec au XIXe siècle. Sa recherche actuelle porte sur les réseaux de sociabilités des artistes canadiens, en lien avec leur inscription dans les territoires, en Amérique du Nord et en Europe. Il prépare un ouvrage qui en constituera la synthèse : Faire face au monde. Étude sur les mobilités artistiques et la culture visuelle au Canada, 1780-1920. Il a également assuré le commissariat de nombreuses expositions sur l’art au Québec et l’art européen, travail muséologique qui lui permet d’explorer actuellement l’interface entre l’objet d’art et ses sites d’énonciation : publication d’un essai théorique «Musées d’art au présent : réseaux, promesses et (re)présentations», dans le catalogue de l’exposition Are You Talking to Me? Conversation(s) (Montréal, Galerie de l’UQAM, 2003) et analyse critique de l’intitulation des expositions en art ancien et moderne (Protée, hiver 2008-2009).

Coordonnées :

Université Laval
Faculté des lettres
Département d’histoire
Pavillon Charles-De Koninck (bureau 6215)
1030, av. des Sciences-Humaines
Québec, (Québec)
G1V 0A6
Tél. : 418-656-2131, poste 7690
didier.prioul@hst.ulaval.ca

Jacques Allard

Professeur associé au département d’Études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Membre de l’Académie des lettres du Québec et de la Société Royale du Canada. Directeur puis conseiller littéraire aux Éditions Hurtubise depuis 2001.

Principaux ouvrages publiés :

  • Zola. Le Chiffre du texte, Grenoble, Presses de l'Université de Grenoble et Montréal, Presses de l'université du Québec, 1978, 164 p.
  • Traverses / De la critique littéraire au Québec, essai, Montréal, Boréal, coll. «Papiers collés», 1991, 212 p.
  • Hubert Aquin. Oeuvres, édition critique codirigée avec Bernard Beugnot et al., douze ouvrages, Montréal, «Bibliothèque québécoise», 1992-2001. Édition personnelle: Prochain épisode, 1995, 291 p. (Prix Raymond-Klibansky de la recherche).
  • Le Roman du Québec. Histoire. Perspectives. Lectures., Montréal, Québec Amérique, 2000 et 2001 (2e édition revue et corrigée), 459 p. Finaliste au prix du Gouverneur général du Canada et au prix de la critique Jean Éthier-Blais.

Coordonnées :

jacquesallard@axion.ca
http://www.academiedeslettresduquebec.ca/

Jocelyne Mathieu

Détentrice d’un doctorat en ethnologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à Paris, Jocelyne Mathieu est professeure titulaire en Ethnologie au Département d’histoire de l’Université Laval. Son enseignement et ses recherches touchent la culture matérielle et les coutumes québécoises, européennes et la francophonie nord-américaine, particulièrement la vie quotidienne, les intérieurs domestiques, le costume et la mode, le textile artisanal et l'identité régionale. Intéressée tout spécialement au rapport entre la tradition et la mode et à l’éducation des femmes tout au long de la vie, elle privilégie la recherche de terrain et en archives, de même que l’analyse de la presse magazine et des catalogues commerciaux. Elle est membre de la Société des Dix depuis 1999 (fauteuil no 7).

Coordonnées :

Université Laval
Département d’histoire
Pavillon Charles-De Koninck (bureau 5309)
1030, av. des Sciences-Humaines
Québec, (Québec)
G1V 0A6
Tél. : 418-656-2131, poste 5130
Télécopieur : 418-656-3603

Yves Théorêt

Yves Théorêt est professeur en Stratégies de production culturelle et médiatique à l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a été directeur de l’École des médias de 2005 à 2008.

Yves Théorêt a également œuvré au ministère des Communications du Canada, au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et chez Vidéotron.

Yves Théorêt a publié en 2002, aux Éditions Hurtubise HMH, un livre intitulé Le fédéralisme et les communications : Les relations intergouvernementales au Canada de 1984 à 1993 (prix Jean-Charles-Falardeau 2002-2003). En 2006, il a publié, aux Éditions Hurtubise HMH, en collaboration avec le professeur André A. Lafrance de l’Université de Montréal, Les éminences grises : à l’ombre du pouvoir (finaliste pour le prix de la présidence de l’Assemblée nationale du Québec). En 2008, il a dirigé la publication David contre Goliath : La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO (Éditions Hurtubise HMH).

Coordonnées :

École des médias
Stratégies de production culturelle et médiatique
Faculté de communication
UQAM
C.P. 8888, succ. Centre-ville
Montréal, (Québec)
H3C 3P8
Tél. : 514-987-3000, poste 3498
Télécopieur : 514-987-4650
theoret.yves@uqam.ca

Xavier Gélinas, Ph.D.

Xavier Gélinas est conservateur en histoire politique et directeur adjoint de la Division d’archéologie et d’histoire au Musée canadien des civilisations, à Gatineau. Il est le commissaire principal et le concepteur de l’exposition permanente Tête-à-tête – La salle des personnalités canadiennes. Après un B.A. et une M.A. en histoire à l'Université de Montréal, il a obtenu son Ph.D. à l'Université York. Les Presses de l’Université Laval ont publié en 2007 La droite intellectuelle québécoise et la Révolution tranquille, version remaniée de sa thèse doctorale. De 2001 à 2004, il a dirigé la collection biographique «Les grandes figures» chez XYZ éditeur, et de 2002 à 2009 fut codirecteur de Mens : Revue d’histoire intellectuelle de l’Amérique française. Il est responsable de la collection «Histoire» des Cahiers du Québec depuis janvier 2009.

Coordonnées :

Musée canadien des civilisations
100, rue Laurier
Gatineau, (Québec)
K1A 0M8
Tél. : 819-776-8370
Télécopieur : 819-776-8300

Bescherelle
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
FacebookTwitterInstagram
Ouvrages distribués par
Distribution HMH